Chacun son yaourt

A côté de ses atouts nutritionnels, l’attrait pour le yaourt vient aussi des nombreuses textures et saveurs sous lesquelles il se décline (ferme, velouté, à boire, 0% M.G., nature, aromatisé ou aux fruits,…), de sa fraîcheur, de son côté pratique, et des différentes utilisations possibles en cuisine.

Des textures différentes

Il existe trois textures différentes : yaourt ferme ou brassé , en pot, et des yaourts à boire liquides, en bouteille. La texture ne change pas les propriétés nutritionnelles du yaourt ou sa teneur en ferments. Les textures brassées et liquides sont simplement obtenues par brassage.

Des taux de matière grasse différents

La teneur en matière grasse du yaourt peut varier :

  • un « yaourt 0% M.G. » à maximum 0,5% de matières grasses
  • un « yaourt maigre » (c’est-à-dire partiellement écrémé) à maximum 1% de matières grasses
  • un « yaourt entier » autour de 3% de matières grasses.
  • Sur le marché il existe également des yaourts gourmands qui contiennent entre 5% et 10% de matières grasses.

Des goûts différents

La fabrication du yaourt permet d’obtenir une multitude de goûts et de possibilités. De la fraise au kiwi, en passant par la pêche, le citron ou la noix de coco, il y en a pour tous les goûts. Pour s’appeler yaourt aux fruits, le yaourt doit contenir des fruits, intégrés à une préparation que l’on peut comparer à de la confiture de fruits. La préparation de fruits est ajoutée à des yaourts nature brassés, après les étapes de fermentation, brassage et refroidissement. Le yaourt aromatisé est un yaourt dans lequel il n’y a pas de fruits mais auquel ont été ajoutés des arômes. En cuisine, le yaourt nature peut être utilisé pour des recettes sucrées ou salées.

---Avec sa palette de goûts, de couleurs et de textures, le yaourt a plus d’un tour dans son pot !---