Légendes et histoire de mon yaourt

Eh non, les produits laitiers frais ne sont pas une invention récente de l’industrie agro-alimentaire. Ils sont consommés par l’homme depuis plus de 6 000 ans. C’est en Asie Centrale que l’on trouve les premières traces de yaourts et non en Bulgarie. D’ailleurs, le mot yaourt viendrait de la Turquie, c’est en effet dans cette région de l’Eurasie que l’on retrouve au IXème siècle le mot « yogurmak » qui signifie « épaissir le lait » pour le rendre plus facile à transporter. Ce sont les tribus d’éleveurs nomades qui l’ont créé pour conserver le lait hors des périodes de lactation des troupeaux et le transporter au gré des déplacements. Leur technique était simple. Ils chauffaient le lait au soleil, le laissaient s’épaissir dans des peaux de bêtes par fermentation naturelle, et obtenaient un gel friable et perméable, le yaourt ! Au rythme des déplacements des tribus, le yaourt se propagea. Mais c’est François Ier, roi de France de 1515 jusqu’à sa mort en 1547, qui introduit le yaourt en France sous les conseils d’un médecin turc, qui lui prescrit une cure de lait de brebis fermenté pour soulager ses problèmes digestifs.

A la fin du XIXe siècle, Elie Metchnikoff (1845-1916) s'interroge sur le lien attribuant au yaourt la longévité des montagnards du Caucase et des Balkans. Il découvre, en fait, les effets positifs du yaourt sur les désordres intestinaux des nourrissons. Metchnikoff donne lui-même l'exemple en introduisant dans son régime quotidien du lait caillé. Il obtient le Prix Nobel de médecine pour ses travaux sur l’immunité.

Le yaourt arrive sur nos tables….

En 1919, intéressé par les travaux d’Elie Metchnikoff, et frappé par le nombre impressionnant d’enfants souffrant de troubles intestinaux au lendemain de la 1ère guerre mondiale, Isaac Carasso décide de fabriquer des yaourts à partir des ferments issus de l’Institut Pasteur. Il crée la marque Danone et propose ses produits à Barcelone dans les pharmacies et sur les recommandations des médecins.

---les yaourts associent tradition et modernité, en renouvelant le concept de fermentation connu depuis des millénaires pour proposer des produits que l’on consomme avec raison car ils participent à l’équilibre nutritionnel et ainsi à la santé, et avec plaisir car ils sont variés et agréables.---