Mission

Apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre

Acteur majeur dans les secteurs des produits laitiers frais, des eaux, de l’alimentation infantile et de la nutrition clinique, Danone est fortement impliqué dans le rapport entre l’alimentation et la santé.

« Nous croyons, au sein de Danone, que l’alimentation joue un rôle primordial pour favoriser le bien-être et la santé de chacun. Pour nous, l’industrie agroalimentaire fait donc partie des acteurs qui ont un rôle à tenir en matière de santé publique. Cette conviction nous conduit à rechercher en permanence l’amélioration de la qualité nutritionnelle de nos produits. Investir dans la recherche et développer des programmes d’information et d’éducation pour promouvoir une alimentation équilibrée font partie des engagements de Danone.
Cette conviction est au cœur de l’histoire de Danone et de ses marques. Elle s’est renforcée année après année et a façonné nos engagements en matière d’alimentation, de nutrition et de santé. Elle anime aujourd’hui l’action quotidienne de tous les collaborateurs de Danone dans le monde et a inspiré notre Charte Alimentation Nutrition Santé. »

Franck Riboud, CEO de Danone.

Face à la montée des grands enjeux de santé publique liés à la nutrition, Danone a été l’un des premiers acteurs mondiaux de l’alimentaire à mettre la santé au cœur de sa stratégie. Le Groupe a, par ailleurs, choisi de faire évoluer fortement son portefeuille de marques et d’activités en fonction de ce critère.
Aujourd’hui, l’avance de Danone en la matière est reconnue par des représentants du monde médical et scientifique, des analystes financiers, des consommateurs et des investisseurs. La dernière étude de JP Morgan Insight investment, parue en avril 2008, classe par exemple le Groupe en première place en matière de santé, soulignant la cohérence de son approche, son engagement auprès des pouvoirs publics et son savoir-faire scientifique.

Le lien entre alimentation et santé, inscrit dans l’ADN du Groupe Danone

Pour Danone, l’alimentation constitue un vecteur de construction et de préservation du capital santé. S’il constitue plus que jamais l’axe fondamental de la recherche du Groupe, ce lien entre l’alimentation et la santé est réellement inscrit dans l’ADN de Danone et fait partie de ses fondements.

En ce qui concerne le pôle des produits laitiers frais, tout commence en 1919, lorsque Isaac Carasso, fondateur de la marque, s’inspire des travaux de l’Institut Pasteur et du prix Nobel Elie Metchnikoff pour créer les premiers yaourts Danone.
Alors que la science a, de tout temps, cherché à apporter une réponse à la maladie, Elie Metchnikoff a tenté, pour sa part, de comprendre les facteurs qui pouvaient contribuer à la santé.

Depuis plus de deux siècles, l’étude de l’alimentation et de son impact sur la santé et le bien-être a constamment évolué. Perçue en termes d’énergie et d’apports au 19e siècle, l’alimentation a été progressivement associée à la notion de micro-nutriments au cours du 20e siècle, pour devenir, au 21e siècle, de plus en plus active et personnalisée.

Plus largement, l’attachement et l’implication de Danone dans le domaine de la santé correspondent à une recherche permanente visant à optimiser la qualité nutritionnelle des produits et les bénéfices liés aux propriétés des ferments lactiques et, parallèlement, à développer et diffuser des connaissances en matière de nutrition.

Les probiotiques

Le Groupe a accumulé au fil des années une expertise unique, particulièrement en ce qui concerne les probiotiques. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, ingérés en quantité suffisante, apportent un bénéfice pour la santé (définition de l’OMS).

Le concept de bactéries bénéfiques à la santé a été formalisé scientifiquement pour la première fois par Elie Metchnikoff, récompensé par le Prix Nobel de Médecine en 1908. Ce chercheur et sous-directeur de l’Institut Pasteur ouvrait alors un vaste terrain de recherche, dont le potentiel d’investigation offre encore de formidables perspectives à nos chercheurs actuels.

Les probiotiques ont, depuis Metchnikoff, fait l’objet de nombreuses études, révélant l’étendue de leurs bienfaits dans les domaines de la santé et du bien-être quotidien. Chaque jour apporte de nouvelles évidences de l’incroyable potentiel de ces « bonnes bactéries » et de l’univers des micro-organismes qui est en nous.

En ce sens, le Groupe Danone s’applique à bâtir de nouvelles passerelles entre la recherche fondamentale, la science clinique et la conception de produits alimentaires. Son principal Centre de Recherche abrite aujourd’hui, en collaboration avec l’Institut Pasteur, quelque 4.000 souches de ferments lactiques ou végétaux, soit un véritable « trésor » pour l’avenir de la recherche.