L’intolérance au lactose

Vous pensez que vous digérez difficilement le lactose et du coup, vous n’osez pas consommer des produits laitiers ? Dans un premier temps, consultez votre médecin, il peut vous faire passer un test pour vous assurer qu'il s'agit bien d'une intolérance au lactose. Il serait dommage de supprimer inutilement tous les produits laitiers de votre alimentation, car ils contiennent de nombreux nutriments bons pour la santé. De plus, le yaourt est généralement bien toléré par la plupart des personnes intolérantes au lactose. Ici, vous découvrirez quelques informations importantes à ce sujet.

Qu’est-ce que le lactose ?

Le lactose est le nom scientifique du sucre naturellement présent dans le lait. Le lactose est « décomposé », ou digéré si vous préférez, par l'enzyme lactase présente dans l'intestin grêle et est transformé en glucose et galactose (deux particules de sucre plus petites). 


Qu'est-ce que l'intolérance au lactose ? 

En quelques mots… Si vous digérez difficilement le lactose, c’est parce que votre intestin grêle ne fabrique pas assez de lactase. La lactase est une enzyme décomposant le lactose dans l'intestin grêle en petites particules de sucre (glucose et galactose). Ces petites particules sont ensuite rapidement absorbées dans le sang. En cas de carence ou d’absence de lactase, le lactose ne sera pas entièrement décomposé et se retrouvera dans le côlon où il sera digéré par le microbiote résident. Les bactéries intestinales aiment se nourrir du lactose. Elles le convertissent en acide lactique et en gaz (via la fermentation du lactose par des bactéries intestinales) pouvant causer des désordres intestinaux malheureusement bien connus (diarrhée, ballonnements, crampes,...). 


Quelle est la différence entre l'intolérance et l'allergie ?

Une intolérance au lactose n'est pas la même chose qu'une allergie aux protéines présentes dans le lait de vache. Les personnes allergiques aux protéines présentes dans le lait de vache doivent proscrire le lait de leur alimentation. En fait, l’allergie est simplement une réponse excessive du système immunitaire par rapport à une ou plusieurs protéines (et non à un sucre tel que le lactose). Chez les personnes non-allergiques, cette réaction excessive ne se produit tout simplement pas. Par exemple, une personne allergique peut mal réagir aux protéines contenues dans le poisson, les crustacés, les œufs ou le lait. Les symptômes d'une allergie sont généralement beaucoup plus graves que les désagréments d'une personne intolérante : éruptions cutanées, crampes intestinales, vomissements ou diarrhée, ou des symptômes plus graves qui peuvent mettre leur vie en danger. Les réactions allergiques ne sont pas à prendre à la légère. Une personne allergique aux protéines du lait de vache doit éviter tous les produits laitiers et tous les produits contenant du lait ou issus de produits laitiers. Il en va de même pour le yaourt !

L'allergie aux protéines contenues dans le lait de vache est heureusement moins courante que l'intolérance au lactose. Ce sont surtout les bébés et les jeunes enfants qui en souffrent occasionnellement. À partir de trois ans, l’allergie aux protéines issues du lait de vache est plutôt rare. Si vous pensez souffrir d’une intolérance au lactose ou d’une allergie aux protéines de lait de vache ? Alors ne prenez aucun risque et consultez votre médecin afin d'effectuer un contrôle.


Comment traiter au mieux l'intolérance au lactose ?

Ne paniquez surtout pas. Si vous êtes intolérant au lactose, vous n'avez pas à bannir immédiatement tous les produits laitiers de votre réfrigérateur. Voici cinq conseils pour continuer à profiter de votre produit laitier préféré :

· Le yaourt bien sûr ! Ses ferments vivants aident à décomposer le lactose au cours du processus de fermentation. Ils améliorent ainsi la digestion du lactose présent dans les yaourts chez les personnes ayant des difficultés à digérer le lactose. Cela a d’ailleurs été officiellement confirmé par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (1). Les autres produits laitiers contenant peu de lactose, tels que les fromages à pâte dure et affinés, peuvent également être consommés. 

· De nombreuses personnes intolérantes au lactose peuvent également consommer jusqu'à 12 grammes de lactose par jour sans ressentir aucun symptôme (2) (3) (4). Cela correspond à un verre de lait, ou à 2 à 3 pots de 125 grammes de yaourt.

· Il vaut mieux consommer des produits laitiers pendant, ou immédiatement après le repas. Ou bien les intégrer directement dans vos recettes. Car la combinaison avec d'autres aliments favorise la digestion.

· Ne mangez pas et ne buvez pas de grandes quantités de produits laitiers en une seule fois ou à jeun. Il vaut mieux les répartir sur toute une journée.

· Les produits laitiers contiennent des protéines, des vitamines et des minéraux de haute qualité. Si vous consommez peu, ou aucun produit laitier, choisissez d’autres aliments contenant ces nutriments, et faites-vous, de préférence, aider par un diététicien. Pour vous donner quelques exemples, les noix, les légumineuses ou les produits à base de soja enrichis en calcium constituent une excellente alternative.

Quels produits contiennent du lactose ?

  • Tous les différents types de lait
  • Le yaourt, le fromage blanc 
  •  Le fromage (fromage fondu, fromage à tartiner ou encore le fromage à pâte dure)
  • La crème (et donc la crème fouettée, la crème pour le café, la crème aigre, le beurre, la crème glacée
  • La crème anglaise, le porridge et le pudding
  • En outre, le lait en poudre et les composants du lait sont également utilisés dans le chocolat, les biscuits, les sucreries, les pâtisseries, les soupes, les sauces, mais également dans certains médicaments, etc.


Vous voulez être certain de savoir si tel ou tel produit contient du lactose ? Dans ce cas, vérifiez attentivement les ingrédients mentionnés sur l'étiquette. Recherchez d'abord le lait, le lait en poudre et le lactose. Mais soyez aussi attentifs aux produits contenant du lait, tels que la crème, le yaourt ou le fromage. 

(1) EFSA Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to live yoghurt cultures and improved lactose digestion (ID 1143, 2976) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006

(2)Suarez FL, Savaiano DA, Levitt MD. A comparison of symptoms after the consumption of milk or lactose-hydrolyzed milk by people with self-reported severe lactose

(3) Bailey RK, Fileti CP, Keith J, Tropez-Sims S, Price W, Allison-Ottey SD. Lactose intolerance and health disparities among African Americans and Hispanic Americans: an updated consensus statement. J Natl Med Assoc 2013;105:112-27

(4) Efsa Panel on Dietetic Products N, Allergies. Scientific Opinion on lactose thresholds in lactose intolerance and galactosaemia. EFSA Journal 2010;8:n/a-n/a.